LE BIO ? BEURK !

Il fut un temps où aller diner chez mes parents était synonyme de festin gargantuesque. Avec toujours : une entrée, un plat, un fromage et un dessert. Le tout bien gras et accompagné de bon pain et de bon vin.

Je me souviens même d’une amie choquée que mon père nous prépare pour déjeuner des pâtes au poulet ET des bavettes d’aloyau.
Bon évidemment mon but dans la vie n’est pas de devenir obèse, mais il faut avouer qu’une grande profusion de nourriture peut contrebalancer l’angoisse que provoquent souvent les rencontres familiales…

Aujourd’hui tout a changé :  il faut manger sain, le bio est partout, même dans ma famille de carnivores à tendance boulimique.

Ma mère a donc cédé à la nouvelle mode des paniers de légumes que des paysans d’une ferme locale font parvenir toutes les semaines  aux parisiens en quête de nature, pour la modique somme de 16 euros.
Tous les mardis elle va récupérer son panier « bio » rempli de légumes de « saison » qu’elle ne connaît pas  (le genre de légume que personne n’a l’idée de bouffer naturellement, sauf en temps de guerre.)

Au début, elle se contentait de m’en décrire le contenu «  c’est drôle ils m’ont donné des petites carottes d’une espèce différente, toutes blanches et toutes petites», je pensais : « Ouai ils lui ont surtout refourgué des racines, les rats !»
Mais un malheureux mardi elle a reçu triple dose de paniers car d’autres abonnés (plus lucides qu’elle) n’étaient pas venus chercher les leurs. J’ai donc reçu ce mail qui marquait le début  de la fin : « Salut Zazie. Diner ensemble mardi soir ? Au menu petite soupe d’orties, faisans aux pommes et chou rouge aux marrons, tiramisu à la mangue, ça te va?, Bisous. maman »

J’y suis allée, bien sûr, en me disant qu’à défaut de bien manger j’aurai une histoire à raconter…

Le Verdict ?
La soupe d’orties me rappelait un truc dégoûtant dont je n’arrivais plus à retrouver le nom, heureusement ma sœur m’a rafraîchit la mémoire : «  T’es sure que ça se mange le henné ? »
Le mélange Chou rouge/ marrons était mou et peu goûtu.
En  revanche, le faisan aux pommes et le tiramisu aux mangues étaient délicieux…. Normal c’était les seuls aliments qui ne sortaient pas du panier bio…

Vivement mardi prochain !

Publicités

3 réflexions au sujet de « LE BIO ? BEURK ! »

  1. attention, c’est vendredi 4 ,c’est chloé qui s’y colle au panier, et bien sur au bon petit repas qui va avec,et peut etre au commentaire qui va avec!!ton article zazm’a bien faire rire je te reinviterai avec plaisir.c’est vrai que le chou est decevant , en plus yen a des tonnes mais question bio on len mange tous les soirs depuis pour pas jeter!!

  2. Super chouette ton article! On m’a aussi proposé des produits bio ce matin, « une crêpe faîte à la farine de châtaigne » ou « biscuit avec de la farine du dernier moulin de Charente »?
    J’ai bien sûr choisi le biscuit qui contenait des pépites de chocolat!
    Alors… AMAP ASAP?!

  3. C’est pas bio qui est beurk, c’est le résultat.
    J’ai mangé plusieurs fois de la très bonne soupe d’orties et une fois de la mauvaise. je crois qu’il vaut mieux la faire avec des orties de printemps.
    Et le chou rouge aux marrons est un de mes classiques d’hiver que mes convives apprécient. Mais bien sûr il faut que cuisson et assaisonnement soient corrects, comme toujours en cuisine !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s